Notice: Undefined index: auth in /data/sites/web/b4cbe/www/wp-content/themes/n7-golf-club-child/templates/headers/header_1.php on line 81
Afterwork « Jeudredi » au siège du B4C

Afterwork « Jeudredi » au siège du B4C

Pour cette seconde édition des « Aftework Jeudredi », ce ne sont pas moins de 35 membres qui se sont réunis, respectant le dress-code « Jeans / Baskets ».

Pour certains d’entre eux, c’était ….Eau Détox ; Tournée minérale oblige; pour d’autres c’était la découverte de la future bière « Charleroy 350 » nouvelle bière aux notes épicées qui sera brassée à la Manufacture Urbaine à Charleroi.

Grâce à la présentation d’Eddy Lacassaigne, membre du B4C et dirigeant de la société Challenge Réputation, nous avons pu être sensibilisés à une problématique qui concerne le grand public : « L’e-réputation de l’entreprise » Une problématique souvent considérée a posteriori.

Comme l’a dit Thomas Paine, écrivain anglais du 18e Siècle : « Il est plus facile de garder intacte sa réputation que de la blanchir quand elle est ternie. »

A l’heure actuelle, un nombre croissant de consommateurs surfent sur internet afin de s’informer sur le produit qui les intéresse;  Mais ils passent également par le Net et les réseaux sociaux afin de se renseigner sur l’entreprise qui propose ce produit.

Les meilleurs exemples étant les sites tels que Trip Advisor ou Booking.com qui évaluent les établissements hôteliers ou encore les restaurants. D’où l’intérêt d’accorder une grande importance à son e-réputation.

Eddy nous a également sensibilisés sur le fait que ne pas avoir d’e-reputation n’est pas non plus une bonne solution. L’apport de contenu sur son site internet, par des articles de presse, sur des blogs, des photos, des vidéos, des avis de clients,… permet de construire sa réputation.

Aussi, que faire quand l’entreprise n’a pas anticipé et fait face à des commentaires négatifs ?

Tout d’abord, garder son calme ! Ensuite, il est possible de demander la suppression au webmaster ou de remplacer le nom par des initiales. Il est également possible de faire valoir son droit à l’oubli. Autre solution: faire appel à une société spécialisée en la matière.

Et n’oubliez pas , un homme averti en vaut 2 !

 

Pour découvrir les photos de l’Afterwork, cliquez-ici !

 

AFT 2_GF AFT 13_GF AFT 19_GF